Déclaration à l’intention de l’Union Européenne et aux ONG Européennes.

En tant qu’ONG travaillant dans le but d’améliorer le respect des droits de l’Homme en République Populaire et Démocratique de Corée (RPDC) l’organisation PSCORE souhaiterait mettre en lumière les problèmes causés par le fait que certaines organisations publiques et/ou privés ainsi que certaines ONG Européennes envoient de l’aide humanitaire et de l’aide au développement via le biais  de partage de compétences notamment informatique à la République Populaire et Démocratique de Corée.

Plusieurs pays et organisations essayent de partager leurs connaissances avec la Corée du Nord notamment via le biais du support informatique afin d’améliorer les infrastructures technologiques du pays. Il nous semble néanmoins important de rappeler que la Corée du Nord pourrait détourner ces nouvelles capacité acquises par intérêt politique.

Dans le cas du support Informatique,nous aimerions rappeler que la RPDC utilise souvent ce genre d’avancées technologiques pour augmenter le nombre de ces cyber-attaques et d’améliorer ses capacités d’espionnage et de surveillance. Il est en effet plus facile pour le Gouvernement Nord-Coréen de générer de l’argent via ce genre d’activités illégales et cela leur permet également d’accroitre la surveillance étroite de leurs propres citoyens.

On peut reconnaitre ce même genre de comportement de la part de la RPDC au sujet des professeurs venant de l’étranger, notamment des professeurs de langues puisque le système éducatif restreint ainsi que l’impossibilité de voyager hors du pays montre bien que la Corée du Nord se concentre avant tout sur ses objectifs nationaux. Depuis les années 90 L’état a investit afin de former des hackers et des experts en informatique capable d’attaquer les infrastructures publiques et privés de pays étranger, notamment des infrastructures sud-coréennes et américaines. OOOOO Apprendre une nouvelle langue fait également partie de ce processus visant à espionner les puissances étrangères.

Le Gouvernement Nord Coréen cherche donc à se créer un réseau international afin de pouvoir augmenter ses capacités en terme de cyber-technologie.Les événements d’Avril 2019 sont un exemple frappant de genre de pratique. En effet, en Avril 2019 la Corée du Nord à organisé des blockchains ainsi que des conférences sur la crypto-monnaie.OOOOO Malgré le fait que des experts mandatés par les Nations Unies ont fortement déconseiller de participer à ces conférences la Corée du Nord à réussi a voler plus de 2 Milliard de Dollars à des compagnies et des organizations publiques et privés par le biais de cyber-attaques. Cet argent est soupçonné d’avoir en partie financer le programme nucléaire de la RPDC ainsi que certaines dépenses gouvernementales. C’est pour cela qu’il nous semble impératif que les pays et organisations souhaitant partager leurs données et leurs compétences avec la Corée du Nord agissent tout en faisant preuve d’une grande précaution

Pourtant il est indéniable que la Corée du Nord ait besoin d’aide humanitaire car beaucoup de ses citoyens y compris de nombreux enfants souffrent de malnutrition et la majorité de la population n’a pas accès aux médicaments et aux technologies nécessaires pour garantir leur bonne santé. OOOOO Cependant il faut être également très prudent et faire attention à qui cette aide humanitaire est envoyée et comment elle est distribuée.

Plusieurs de nos interviews avec des déserteurs Nord Coréens nous ont permis de mieux comprendre la situation concernant l’aide Humanitaire en RPDC. Par exemple lorsqu’un programme Humanitaire vient planter des arbres dans le but d’améliorer la vie quotidienne des Nord-Coréens ces arbres seront couper et utiliser ou vendu afin de se chauffer une fois le programme terminé. Notre rapport sur le travail des enfants nous montre même que ces arbres ont pu être coupé par des élèves dont l’école les forcent à travailler afin de pouvoir chauffer leur établissement .OOOOO En effet ce genre de pratique est le résultat de l’absence d’un système de chauffage publique en Corée du Nord et il est impératif que ce type d’informations soit pris en compte lorsque que l’on travaille avec la RPDC.

Les travailleurs humanitaires ont d’ailleurs noté que l’aide donné aux authorités publiques peut parfois même creuser le fossé existant entre les Nord-Coréens qui sont suspicieux des volontaires et des organisations étrangères alliés à leur gouvernement.OOOOOO Ils notent également que la plupart de l’aide est donnée à l’armée qui se retrouve avec ‘’le meilleur de tout’’. Les aides sont également affectées par le Songbun, le système de classe toujours présent en RPDC. De plus le gouvernement Nord Coréen à été très clair quant à l’ordre de ses priorités. En effet le gouvernement préfère construire de nouvelles infrastructures comme des stations de skis et des centres commerciaux afin d’accroitre le Tourisme  ainsi que d’importer des produits de luxe venu de Chine.

Bien que PSCORE ne soit pas contre l’aide alimentaire en Corée du Nord puisqu’il s’agit un besoin essentiel de la population qui souffre de ce manque de nourriture il nous semble néanmoins important de prendre ces témoignages au sérieux. Dans une tribune publié par The Guardian OOOOOO un déserteur Nord-Coréen a demandé a la communauté internationale d’arrêter de donner de l’argent pour l’aide alimentaire en Corée du Nord car d’après lui il y a un fossé grandissant entre le système publique de distribution de nourriture en RPDC et l’économie parallèle de marchés noirs qui nourrit une part conséquente de la population qui ainsi ne s’alimente plus via le système officiel.Ainsi nous pensons qu’il serait bénéfique de reconsidérer notre façon d’apporter de l’aide humanitaire a la Corée du Nord car ses programmes servent parfois plus le gouvernement que la population elle-même.

Non seulement les programmes de partage de compétences et d’aide humanitaire en RPDC sont souvent détourné pour servir les intérêts des plus haut placés mais ils aident le régime a financer certains projets qui n’ont rien à voir avec l’amélioration de la vie quotidienne des Nord-Coréens que ses fonds sont censés financer et peuvent même dans certains cas menacer la paix mondiale. En tant qu’organisation Sud-Coréenne il est impossible pour nous d’aider les citoyens Nord-Coréens sur le terrain c’est pour cela que nous prions les représentants de L’Union Européenne et des différents pays d’Europe ,si ils souhaitent venir en aide a la population de Corée du Nord et d’envoyer de l’aide humanitaire dans ce pays,de prendre ces problèmes en compte.

PSCORE

Références

[1] “North Korea Cyber Attacks: A New Asymmetrical Military Strategy” (2018, University of Washington)
Link: https://jsis.washington.edu/news/north-korea-cyber-attacks-new-asymmetrical-military-strategy/

[2] “Exclusive: U.N sanctions experts warn – stay away from North Korea cryptocurrency conference” (2020, Reuters)
Link: https://www.reuters.com/article/us-northkorea-sanctions-un-exclusive/exclusive-u-n-sanctions-experts-warn-stay-away-from-north-korea-cryptocurrency-conference-idUSKBN1ZE0I5

[3] “UN Aid Chief: ‘Evidence of Humanitarian Need,’ Some Progress in N. Korea” (2018, Voice of America)
Link: https://www.voanews.com/east-asia-pacific/un-aid-chief-evidence-humanitarian-need-some-progress-n-korea

[4] “Unending Toil: Child Labor within North Korea” (2018, PSCORE)
Link: http://pscore.org/wp-content/uploads/Unending-Toil_Child-Labor-within-North-Korea-2018_PSCORE.pdf

[5] “Sending aid to North Korea often means inadvertently helping Kim Jong Un. But there are still ways to help”, (2018, NBC News)
Link: https://www.nbcnews.com/think/opinion/sending-aid-north-korea-often-means-inadvertently-helping-kim-jong-ncna907186

[6] “The Problem with Aid to North Korea is Bigger than Diversion” (2018, 38North)
Link: https://www.38north.org/2018/12/bkatzeffsilberstein120618/

[7] “Should the world fund food aid to North Korea?” (2014, The Guardian)
Link: https://www.theguardian.com/world/2014/sep/10/north-korea-food-aid-fund